C’est avec un grand plaisir qu’on vous présente ceux qui ont contribué à cette aventure,
ceux sans qui Sweet Me® n’aurait pu exister,
ceux qui ont dit « j’en suis » avant même que le jeu ne soit créé …
Bref, ceux qui y ont cru.

Vous reprendrez bien un peu de bonheur !

Il a soutenu le projet et nous a donné envie de nous surpasser

Ils ont porté le projet

Ils ont apporté leur énergie à l’émergence du projet

Marc Vella

notre parrain de coeur

Un jour, il y a fort fort longtemps, Corinne a découvert par hasard — et le hasard fait bien les choses on le sait — une vidéo de Marc Vella, et elle est « tombée en amour ». Cet Homme disait tout haut ce qu’elle pensait tout bas. Il affirmait haut et fort la puissance de l’amour et sa croyance en la magnificence de l’être humain. Elle l’a alors trouvé incroyablement « libre ».

Marc est un pianiste et compositeur talentueux et reconnu, et il a décidé de mettre cette grâce au service des autres. Son piano sous le bras — ou plutôt sur la remorque — il parcourt le monde pour permettre au plus grand nombre d’accueillir les fausses notes de la vie, et de s’accueillir avec ses propres fausses notes.
Il a créé la Caravane amoureuse, ainsi que l’Ecole de la fausse note, que nous vous laissons découvrir.

L’appeler pour lui parler de Sweet Me® était une évidence. Il nous a acceuillis chez lui et nous a ouvert, avec sa femme Kathy, sa porte et son coeur. Et il nous a donné envie de nous surpasser dans la création de Sweet Me®.

Il a dit :

 Viens, on en parle ! 

❝ Ouvre la porte à la subtilité ! ❞

❝ Fais résonner tes mots dans le nouveau monde et contribue à l’inventer ! ❞

❝ Ose ! ❞

Marc Vella

Corinne Chantegrelet

auteure du projet

Connaissez-vous la bienveillance ? Et bien moi (moi, c’est Lydia), je la côtoie régulièrement en la personne de Corinne. Il y a en elle une très grande attention à l’autre, une volonté permanente de ne pas heurter, de faire du bien … Et c’est ainsi qu’elle accompagne ses patients en Gestalt Thérapie.

Alors, quand elle m’a parlé de Sweet Me® (elle avait déjà le nom en tête), et d’une ! L’idée m’a parue géniale, et de deux ! C’était une évidence venant d’elle, un concept qui lui va comme un gant … En plus, c’est une créative née alors je me suis dit que nous allions nous éclater à créer un jeu qui contribue, à notre modeste échelle, à rendre le monde meilleur.

Elle a dit :

❝ c’est pas possible, faut faire quelque chose ❞

❝ comment faire pour aider les gens à communiquer positivement et de façon nourrissante ? ❞

❝ n’oublions pas l’objectif du jeu … ❞
❝ n’oublions pas l’objectif premier du jeu ❞
❝ non, là, on oublie l’objectif du jeu ! ❞

❝ et en plus, faut qu’on se marre ! ❞

Corinne Chantegrelet

Lydia Bordas

coach bonne humeur

Lydia, c’est d’abord une énergie et un rire ! Une énergie de vie qui repousse les murs et un rire qui les traverse. Lydia est coach, en entreprise et en CFA. Elle aime particulièrement travailler avec les jeunes quand ils sont à la croisée des chemins. Son crédo : la qualité du temps, la qualité de vie.

Lydia et Corinne, ça commence à faire un bail ! Une petite dizaine d’années. D’une relation de travail est née une amitié solide, basée sur des valeurs partagées.

Quand Corinne a parlé de Sweet Me® à Lydia, elle a tout de suite vu la petite lumière qu’elle aime tant : un « tiens, ça m’intéresse cette histoire ». Et puis, une 2ème coach pour créer Sweet Me®, c’était vraiment une bonne idée, surtout avec le projet de développer le jeu, à terme, pour les entreprises et les coachs.

Elle a dit :

❝ trop cool ! ça n’existe pas un truc pareil,
on va se marrer ❞

❝ et si on faisait ça … et puis ça … et puis ça … ❞

❝ après la version standard, on fait en priorité Sweet Me to Coach ❞

❝ et si on faisait une version pour le Japon ? ❞

Lydia Bordas

Dorian Tona

game designer

les règles du jeu et le développement, c’est lui !

Dorian, c’est le fils de Corinne. Il a 23 ans et c’est un … geek dans toute sa splendeur. Un geek, fan de jeux vidéo et de jeux de plateaux en tout genre depuis … ouh là ! C’est surtout un très bel humain : une belle âme qu’il tente de cacher sous des tonnes de détachement et de dérision. Autant dire que les compliments … c’est pas son truc ! Et pourtant ! 🙂

Dorian vient de terminer son école d’ingé informatique pour faire, comme il dit : « ben, de l’informatique ». Son projet pro, son Ikigai : devenir game designer pour agréger ses deux passions.

Pour Sweet Me®, le premier jeu de société sur lequel il planche, il a eu du fil à retordre ! Le challenge était clair mais également complexe : faire d’un projet loufoque où l’on cherche à nourrir son partenaire, un jeu de société avec de vraies règles (oui madame !) auquel on a plaisir à jouer et à rejouer.

Et puis, il a fallut qu’il compose avec sa mère qui peut avoir un côté particulièrement … tenace quand ça lui tient à coeur !

Il a dit :

❝ t’es sûre que tu veux pas qu’il y ait des gagnants ? ❞

❝ là, j’peux pas, j’ai Japon ! ❞

 faut que le plateau se construise au fur et à mesure 

❝ vraiment, s’il y avait des gagnants et des perdants, ça serait plus simple ! ❞

❝ ça dégouline d’amour ton truc, euh … ! ❞

Dorian Tona

Bernard Ciccolini

les bulles de Sweet Me

notre dessinateur de BD au grand coeur
une patte naïve et joyeuse

Bernard, c’est un talent fou, une patte de dessinateur bien à lui et un coeur grand comme un arc-en-ciel. Un arc-en-ciel de couleurs douces et lumineuses, pleines de nuances joyeuses, comme ses dessins.

Quand Corinne l’a appelé pour lui présenter Sweet Me® et lui demander son aide, il a immédiatement répondu présent, sans poser de questions ! Un simple brief et il a mit dans le mille, comme d’hab.
On a tout de suite adoré ses dessins … une évidence !

C’est grâce à lui et à ses dessins que ce site prend vie.

Il a dit :

❝ c’est super comme projet ! envoie moi tes idées et je vois ce que je peux faire ❞

❝ pas de paiement,
on verra ça plus tard … ou pas ! ❞

 ben, c’est bien à ça que servent les amis … non ? 

Bernard Ciccolini

Valérie T

la fab, les boîtes, etc …

architecte d’intérieur, décoration éphémère & graphiste

Valérie, c’est une femme touchante et assez bluffante. Un premier sentiment de calme, de tranquillité … jusqu’à ce qu’on la voit se mettre en action ! Et là, ça pulse. Une grande pro qui se démène pour que « ça » existe, que « ça » se fasse.

C’est aussi une femme au coeur simple qui donne … tout simplement. Elle est là, présente, n’attends rien en retour, s’engage, s’investit, soutient.

Corinne et Valérie, ça fait une douzaine d’années quand l’une et l’autre montaient des stands dans des salons. Une belle rencontre !

Pour Sweet Me®, Valérie s’est proposé : j’ai du temps en ce moment et j’ai le réseau … Tu veux de l’aide ? Ouiiiiii 🙂 

Elle a dit :

❝ j’ai du temps en ce moment, tu veux de l’aide ? ❞

❝ bon, si on veut tenir tes délais, faudrait prendre des décisions ❞

❝ bon, c’est trop cher les boîtes, je cherche un autre presta … ❞

Valérie T.

Christian Rolin

huggy les bons tuyaux

le pro de l’informatique

Christian, c’est le genre de mec qui a 72 idées à la seconde ! Il a créé plusieurs concepts assez géniaux comme l’ancêtre de l’Apple Store, juste ça ! L’idée de distribuer de la musique avec les magazines dans les kiosques à journaux et les librairies, c’est lui aussi.

Dans ses multiples activités, il y en a une qui lui tient particulièrement à coeur : les aquariums thérapeutiques qui font du bien … pour les Ehpads, les hôpitaux, les cabinets médicaux, etc. Parce qu’il est comme ça Christian, quand il a une idée, et que cette idée peut faire du bien, il y va à fond. Le service à ses clients, c’est son dada !

C’est comme ça qu’ils se sont rencontrés avec Corinne, il y a une quinzaine d’année. Autant dire que leurs conversations foisonnent de « et si … » « attends, j’ai une idée … » « pourquoi on ferait pas … »

Concernant Sweet Me®, il a été mis à contribution parce que ses compétences en informatique sont indispensables pour dépatouiller tous les mini problèmes qui surviennent !

Il a dit :

❝ moi, je connais rien aux jeux, mais vas-y fonce ! ❞

❝ n’hésite pas, je suis là si t’as un soucis ❞

 faudrait faire une appli pour soutenir le jeu, et puis, il pourrait y avoir des QR code pour aider les joueurs, et puis … 

Christian Rolin

Didier Vairac Pradel

com réseaux sociaux

coach professionnel

Didier, c’est un mec impressionnant ! Déja, il est grand, très grand, très très grand ! Et de sa grande carure se dégage une vraie puissance. Mais cette puissance n’est pas celle qu’on pourrait imaginer de prime abord.
Sa vraie puissance, c’est celle du coeur !

Didier est coach. Il met sa puissance d’homme, son caractère passionné et une répartie du tac au tac au service de ses clients : entreprises et particuliers. Il anime également des conférences et des ateliers autour du développement personnel.

Corinne et Didier se sont rencontrés il y a près de 5 ans, au sein d’un groupe de Gestalt. Et depuis, c’est une affaire qui roule. Etre présent aux moments importants, c’est comme ça que ça se passe !

Didier est également un gamer, fan de jeux en tous genres, et archi doué sur les réseaux sociaux. Quand Corinne l’a sollicité en lui disant « c’est trop, je n’arriverai pas à tout faire » … il a répondu présent, et ça, c’est cool.

Il a dit :

❝ ouais, ton projet me plait ! ❞

❝ ça m’amuse ❞

❝ alors, pour les réseaux, faut des images, des photos,
un jeu concours, de la vidéo,
et puis … et puis …  ❞

Didier Vairac Pradel

Sweet Me
vous intéresse, vous séduit, vous intrigue …

Nous avons besoin de vous pour le finaliser et en faire un succès !

Pré-commandez le jeu
ou faites simplement un don pour nous soutenir …
On a imaginé plein de solutions différentes,
et aussi des petits cadeaux Sweet !
Merci à vous !

Partagez nos posts pour annoncer la nouvelle à votre communauté et à vos réseaux !
Leur permettre de nous suivre …
Vous devenez officiellement nos ambassadeurs.
Merci pour ça aussi !

Vous avez des questions ?

C’est vrai qu’on est un peu speed en ce moment vu qu’on commence à voir la ligne d’arrivée,
mais on répond à toutes les questions … promis !
Et si vous nous appelez et qu’on ne répond pas, on vous rappelle … Elle est pas belle la vie ?

Vous reprendrez bien un peu de bonheur !

Restons en lien !